Une nuit à Maulnes…

Rédigé avec amour le 24 juin 2016

Une petite brume recouvre doucement la forêt du hameau de Maulnes. À travers le feuillage des arbres, on distingue des lueurs dansantes. Celles de torches portées à bout de bras par des passants. Ils arpentent le chemin de pierre et voient se dessiner dans la nuit tombante les contours de la forteresse qui va les accueillir durant la nuit.

Tous répondent à l’invitation d’Antoine de Crussol et de Louise de Clermont, les propriétaires du lieu. Nous sommes en 1570, Monsieur et Madame s’apprêtent à donner une grande fête et nous allons passer la nuit dans leur château flambant neuf…

La vie de château...

Sur le pont dormant, Isabelle nous attend. Ce sera notre gouvernante pour la soirée. Le château a cette particularité d’être construit sur un plan pentagonal régulier. Cela signifie que les cinq côtés sont tous parfaitement égaux, de 17 mètres chacun. Les arêtes sont toutes habillées d’une tour, excepté l’entrée. À la base de la toiture, une corniche à modillons alterne les têtes de chiens et les têtes de lions.

Mais ce qui surprend le plus, c’est ce puits autour duquel s’envole un majestueux escalier hélicoïdal de 104 marches, comme une jonction entre la terre et le ciel. Il permet de desservir les cinq niveaux du château et ainsi prouver la puissance de notre hôte, le Duc d’Uzès.

Mais au juste, pourquoi un puits ? La gouvernante nous demande de faire silence. S’élève alors des fondations du bâtiment un murmure, comme un bruit d’écoulement. Le château est construit sur trois sources. En se penchant par-dessus la balustrade de l’escalier, on aperçoit bien la vasque qui sert de base à l’escalier. Le trop-plein se déverse dans un bassin en partie extérieure.

Le Château de Maulnes dans l'Yonne | Photo Jérémie Lorand

Le Château de Maulnes dans l'Yonne | Photo Jérémie Lorand

Fait notable, en raison de la pente naturelle du terrain, nous sommes entrés dans le château par sa face Nord, directement au niveau 3. Et dès les premiers instants, Monsieur et Madame ont voulu en mettre plein la vue. Un vaste appartement de bain est aménagé et dessert directement une étuve et une baignerie. Nous allons pouvoir partager un bain avec le Duc après notre partie de chasse de demain. Rien de bien surprenant c’est une coutume qui tend à se développer chez les aristocrates que nous sommes. Mais à Maulnes, nous sommes dans une autre cour, l’ensemble est chauffé grâce à une vaste cheminée traversante.

Un décor fastueux

À l’étage supérieur, la grande salle de réception est du même acabit. Les hautes fenêtres et le plafond agrémenté de caissons donnent à la pièce une apparence monumentale. La grande cheminée permet de pallier le climat parfois rude du secteur, il y en a d'ailleurs 21 différentes dans le château. Au centre de la pièce, plusieurs tables sont dressées, déjà ornées de nappes. Quelques objets ici et là. Et c’est tout. Nous sommes tous venus avec nos propres couverts, une nécessitée pour parer à toutes tentatives d’empoisonnement.

Malgré le plan pentagonal du château, les pièces ont les murs parfaitement parallèles. Le pourtour de la grande salle est vide. C’est que le Duc aime bien danser. Aussi la gouvernante entonne quelques chants pour nous mettre en jambe. C’est qu’il faudrait éviter de s’emmêler les pieds lors du grand repas de demain.

2016-06-04-visite-nocturne-chateau-maulnes-yonne-2

Il fait désormais totalement nuit. Monsieur et Madame ne sont pas encore rentrés. La gouvernante en profite pour nous montrer une des tentures qui orne la chambre avec son magnifique plafond à enrayures. Une chasse à la licorne, être légendaire et fantasmagorique s’il en est. Peut-être en trouverons-nous dans l’épaisse forêt qui entoure le château.

En montant sur la terrasse du dernier étage, on ne distingue que des cimes. Au pied du château, les travaux de la galerie et du bâtiment en hémicycle qui doit servir d’écrin à l’entrée du château sont en cours. Le Vicomte espère qu’ils s’achèveront dans deux ans. Ce sera sans doute l’occasion d’une nouvelle grande fête.

Infos pratiques
Château de Maulnes
Hameau de Maulnes, 89740 Cruzy-le-Châtel
www.maulnes.fr -  03 86 75 03 15 (Office de Tourisme d'Ancy-le-Franc).Le château est ouvert du 19 mars au 30 octobre les samedis dimanches et jours fériés de 14h30 à 17h30 et du 1er juillet au 31 août tous les jours de 14h30 à 17h30
Tarif : 4 eurosVisite nocturne le samedi 2 juillet, 6 août et 3 septembre à 22h
Tarif : 6 euros par personne (gratuit pour les moins de 12 ans)

Une nuit à Maulnes…

Rédigé avec amour le 24 juin 2016

Une petite brume recouvre doucement la forêt du hameau de Maulnes. À travers le feuillage des arbres, on distingue des lueurs dansantes. Celles de torches portées à bout de bras par des passants. Ils arpentent le chemin de pierre et voient se dessiner dans la nuit tombante les contours de la forteresse qui va les accueillir durant la nuit.

Tous répondent à l’invitation d’Antoine de Crussol et de Louise de Clermont, les propriétaires du lieu. Nous sommes en 1570, Monsieur et Madame s’apprêtent à donner une grande fête et nous allons passer la nuit dans leur château flambant neuf…

La vie de château...

Sur le pont dormant, Isabelle nous attend. Ce sera notre gouvernante pour la soirée. Le château a cette particularité d’être construit sur un plan pentagonal régulier. Cela signifie que les cinq côtés sont tous parfaitement égaux, de 17 mètres chacun. Les arêtes sont toutes habillées d’une tour, excepté l’entrée. À la base de la toiture, une corniche à modillons alterne les têtes de chiens et les têtes de lions.

Mais ce qui surprend le plus, c’est ce puits autour duquel s’envole un majestueux escalier hélicoïdal de 104 marches, comme une jonction entre la terre et le ciel. Il permet de desservir les cinq niveaux du château et ainsi prouver la puissance de notre hôte, le Duc d’Uzès.

Mais au juste, pourquoi un puits ? La gouvernante nous demande de faire silence. S’élève alors des fondations du bâtiment un murmure, comme un bruit d’écoulement. Le château est construit sur trois sources. En se penchant par-dessus la balustrade de l’escalier, on aperçoit bien la vasque qui sert de base à l’escalier. Le trop-plein se déverse dans un bassin en partie extérieure.

Le Château de Maulnes dans l'Yonne | Photo Jérémie Lorand

Le Château de Maulnes dans l'Yonne | Photo Jérémie Lorand

Fait notable, en raison de la pente naturelle du terrain, nous sommes entrés dans le château par sa face Nord, directement au niveau 3. Et dès les premiers instants, Monsieur et Madame ont voulu en mettre plein la vue. Un vaste appartement de bain est aménagé et dessert directement une étuve et une baignerie. Nous allons pouvoir partager un bain avec le Duc après notre partie de chasse de demain. Rien de bien surprenant c’est une coutume qui tend à se développer chez les aristocrates que nous sommes. Mais à Maulnes, nous sommes dans une autre cour, l’ensemble est chauffé grâce à une vaste cheminée traversante.

Un décor fastueux

À l’étage supérieur, la grande salle de réception est du même acabit. Les hautes fenêtres et le plafond agrémenté de caissons donnent à la pièce une apparence monumentale. La grande cheminée permet de pallier le climat parfois rude du secteur, il y en a d'ailleurs 21 différentes dans le château. Au centre de la pièce, plusieurs tables sont dressées, déjà ornées de nappes. Quelques objets ici et là. Et c’est tout. Nous sommes tous venus avec nos propres couverts, une nécessitée pour parer à toutes tentatives d’empoisonnement.

Malgré le plan pentagonal du château, les pièces ont les murs parfaitement parallèles. Le pourtour de la grande salle est vide. C’est que le Duc aime bien danser. Aussi la gouvernante entonne quelques chants pour nous mettre en jambe. C’est qu’il faudrait éviter de s’emmêler les pieds lors du grand repas de demain.

2016-06-04-visite-nocturne-chateau-maulnes-yonne-2

Il fait désormais totalement nuit. Monsieur et Madame ne sont pas encore rentrés. La gouvernante en profite pour nous montrer une des tentures qui orne la chambre avec son magnifique plafond à enrayures. Une chasse à la licorne, être légendaire et fantasmagorique s’il en est. Peut-être en trouverons-nous dans l’épaisse forêt qui entoure le château.

En montant sur la terrasse du dernier étage, on ne distingue que des cimes. Au pied du château, les travaux de la galerie et du bâtiment en hémicycle qui doit servir d’écrin à l’entrée du château sont en cours. Le Vicomte espère qu’ils s’achèveront dans deux ans. Ce sera sans doute l’occasion d’une nouvelle grande fête.

Infos pratiques
Château de Maulnes
Hameau de Maulnes, 89740 Cruzy-le-Châtel
www.maulnes.fr -  03 86 75 03 15 (Office de Tourisme d'Ancy-le-Franc).Le château est ouvert du 19 mars au 30 octobre les samedis dimanches et jours fériés de 14h30 à 17h30 et du 1er juillet au 31 août tous les jours de 14h30 à 17h30
Tarif : 4 eurosVisite nocturne le samedi 2 juillet, 6 août et 3 septembre à 22h
Tarif : 6 euros par personne (gratuit pour les moins de 12 ans)