Sous les bombes, une ancienne carrière reprend vie

Rédigé avec amour le 27 août 2016

Pendant une semaine, six graffeurs venus de toute la France ont investi la carrière abandonnée de Villars-Fontaine, sur les Hautes Côtes de Nuits. Les œuvres ont été inaugurées vendredi 26 août et le résultat est époustouflant.

Sur sa nacelle télescopique, Gaël Dod peaufine à l’aide d’un pinceau couvert d’une peinture bleu nuit les ailes d'un oiseau. Pour interpeller le visage du visiteur. Cette fresquiste lyonnaise n’en est pas à son coup d’essai. Il y a quelques mois, elle a décoré une cage d’escalier de 22 mètres de haut. Cette fois-ci, le cadre en encore plus majestueux.

Désaffectée et abandonné depuis plusieurs années, la carrière de Villars-Fontaine a cette caractéristique de former comme un amphithéâtre, tout en Pierre de Bourgogne. Haut de quinze mètres. Le lieu a été racheté par la mairie du petit village de 140 habitants en début d’année qui compte en faire un haut lieu de la culture de la région, en collaboration avec les Climats de Bourgogne. Cette exposition monumentale est une première pierre à cet édifice.

Abstrait ou criant de réalisme, chaque artiste a pu laisser libre cours à son imagination durant ces quelques jours. « Nous sommes venus faire le tracé quatre jours avant le début de la manifestation », détaille Gaël Dod. « Un soir de pleine lune. C’était grandiose ». En prenant du recul, on admire un vaste vitrail reprenant les codes de la région et des Climats. Les noms des différents villages de la côte sont d’ailleurs écrits dans la pierre. Au sommet, à plus de dix mètres du sol, des petits bonshommes semblent s’animer. Pour remercier ceux qui l’ont aidé dans la réalisation de cette œuvre.

Ça et là, des patchworks de couleurs. Une femme coiffée de feuilles de vigne, un coq gigantesque. Toutes les œuvres sont visibles durant le week-end.

Festival Street Art on the Roc
Ancienne Carrière de Villars-Fontaine RD 35 (Entre Nuits-St-Georges et Villars-Fontaine)
21700 Villars-Fontaine
www.villart.fr

Sous les bombes, une ancienne carrière reprend vie

Rédigé avec amour le 27 août 2016

Pendant une semaine, six graffeurs venus de toute la France ont investi la carrière abandonnée de Villars-Fontaine, sur les Hautes Côtes de Nuits. Les œuvres ont été inaugurées vendredi 26 août et le résultat est époustouflant.

Sur sa nacelle télescopique, Gaël Dod peaufine à l’aide d’un pinceau couvert d’une peinture bleu nuit les ailes d'un oiseau. Pour interpeller le visage du visiteur. Cette fresquiste lyonnaise n’en est pas à son coup d’essai. Il y a quelques mois, elle a décoré une cage d’escalier de 22 mètres de haut. Cette fois-ci, le cadre en encore plus majestueux.

Désaffectée et abandonné depuis plusieurs années, la carrière de Villars-Fontaine a cette caractéristique de former comme un amphithéâtre, tout en Pierre de Bourgogne. Haut de quinze mètres. Le lieu a été racheté par la mairie du petit village de 140 habitants en début d’année qui compte en faire un haut lieu de la culture de la région, en collaboration avec les Climats de Bourgogne. Cette exposition monumentale est une première pierre à cet édifice.

Abstrait ou criant de réalisme, chaque artiste a pu laisser libre cours à son imagination durant ces quelques jours. « Nous sommes venus faire le tracé quatre jours avant le début de la manifestation », détaille Gaël Dod. « Un soir de pleine lune. C’était grandiose ». En prenant du recul, on admire un vaste vitrail reprenant les codes de la région et des Climats. Les noms des différents villages de la côte sont d’ailleurs écrits dans la pierre. Au sommet, à plus de dix mètres du sol, des petits bonshommes semblent s’animer. Pour remercier ceux qui l’ont aidé dans la réalisation de cette œuvre.

Ça et là, des patchworks de couleurs. Une femme coiffée de feuilles de vigne, un coq gigantesque. Toutes les œuvres sont visibles durant le week-end.

Festival Street Art on the Roc
Ancienne Carrière de Villars-Fontaine RD 35 (Entre Nuits-St-Georges et Villars-Fontaine)
21700 Villars-Fontaine
www.villart.fr